L’Institut pour la démocratie en santé a confié à un groupe de travail, animé par Chantal de Singly, une réflexion sur les leviers pour promouvoir la démocratie en santé chez les professionnels de santé.

Une enquête a d’abord été réalisée auprès des facultés de médecine et des Instituts de formation en soins infirmiers sur la formation des professionnels de santé à la démocratie en santé.

Le groupe de travail a d’abord réfléchi aux compétences relatives à la démocratie en santé que les professionnels doivent acquérir pour accompagner et prendre en charge leurs patients.

Elles sont au nombre de 7 :

  • Savoir écouter une personne soignée
  • Annoncer et expliquer une maladie ou un processus de soin
  • Evaluer et prendre en compte l’état psychologique d’une personne
  • Co-construire une décision avec une personne soignée
  • Etre formé à travailler avec d’autres professionnels de santé
  • Questionner le cadre éthique
  • Comprendre les représentations sociales, culturelles et religieuses, notamment celles pouvant nourrir des réticences à l’égard des soins

Les directeurs d’Ifsi et les doyens d’UFR de médecine ont été interrogés sur ce qu’ils prévoient pour leurs étudiants concernant l’ensemble de compétences et sur les initiatives innovantes qu’ils prennent dans ce domaine. Ils ont également été interrogés sur l’implication des usagers du système de santé ou des patients-experts dans les instances de gouvernance de leurs établissements et sur la forme de leurs interventions dans la formation des étudiants.

Télécharger les résultats de l’enquête « Contribution à un état des lieux de la démocratie en santé dans la formation des étudiants infirmiers et médecins »

Le rapport du groupe de travail « Les initiatives du changement des pratiques des professionnels de santé favorables à la démocratie en santé » permet, quant à lui, de dresser un état des lieux des initiatives en démocratie en santé et de proposer une cartographie des différents leviers et enjeux.

Il s’agit d’un travail exploratoire qui a vocation à identifier des thèmes à approfondir et qui se limite à la question de la relation individuelle et des droits des personnes dans le cadre des soins et de l’accompagnement proposés par des professionnels du médico-social. L’objectif est donc de parvenir à instaurer des pratiques professionnelles favorables à l’exercice des droits individuels des personnes soignées.

Ce rapport présente :

  • Le cadrage des travaux effectué par les membres du groupe de travail
  • Les constats portés sur la formation initiale
  • Les autres leviers identifiés et classés selon qu’ils sont culturels, structurels et organisationnels
  • Les perspectives qui en découlent
Définition de la démocratie sanitaire
« La démocratie sanitaire apparaît comme un ensemble composé de droits individuels, de droits collectifs et d’actions de renforcement des capacités des patients et citoyens en vue de l’exercice de ces droits, notamment dans les lieux ou à l’occasion de procédures qui permettent d’ailleurs l’expression contradictoire de l’ensemble des parties prenantes du système de santé. » [Institut pour la démocratie en santé]