Dans l’objectif constant d’améliorer la continuité des parcours de santé, le Ministère des solidarités et de la santé et la Haute Autorité de Santé ont conçu pour l’hospitalisation à domicile (HAD) 2 dispositifs visant à éviter les ruptures de prise en charge et à assurer sa continuité de manière cohérente.

  • Une nouvelle organisation des soins à domicile

Depuis la publication d’une instruction et d’un corpus de textes en juin 2018, les établissements d’HAD, les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et les services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) peuvent intervenir ensemble. Désormais, un patient soigné par un SSIAD ou un SPASAD et dont l’état de santé le nécessite peut aussi être pris en charge en HAD.                          

  • Une application mobile à destination des médecins prescripteurs d’HAD

En vue d’aider à la décision médicale d’orienter un patient en HAD quelle que soit sa provenance (domicile, établissement hospitalier, médico-social ou social avec hébergement), l’application mobile ADOP-HAD est mise à disposition des professionnels pour évaluer l’éligibilité à une HAD.

Plus d’informations sur le site de la HAS 

Plus d’information sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé