LOI n° 2021-1484 du 15 novembre 2021 visant à améliorer les conditions de présence parentale auprès d’un enfant dont la pathologie nécessite un accompagnement soutenu

Cette loi double les jours de congé et d’allocation journalière de présence parentale mobilisables sur trois ans, les portant à 620 jours pour les parents devant s’occuper d’un enfant malade, victime d’un accident ou en situation de handicap, sous réserve d’un certificat médical et avec l’accord du service du contrôle médical.

Partager sur :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Article

Paramètres de confidentialité
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience lors de l'utilisation de notre site web. Si vous utilisez nos services via un navigateur, vous pouvez limiter, bloquer ou supprimer les cookies en fonction des paramètres de votre navigateur. Nous utilisons également des contenus et des scripts de tiers qui peuvent utiliser des technologies de suivi. Vous pouvez donner votre consentement de manière sélective ci-dessous pour permettre l'intégration de ces tiers. Pour obtenir des informations complètes sur les cookies que nous utilisons, les données que nous recueillons et la manière dont nous les traitons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité
Youtube
Consentement à l'affichage du contenu de - Youtube
Vimeo
Consentement à l'affichage du contenu de - Vimeo
Google Maps
Consentement à l'affichage du contenu de - Google